Christian Klinger
et Sabine Drexler
Sénateurs du Haut-Rhin

Christian Klinger défend les conditions d’exercice de la profession de garde champêtre

Logo Sénat

Christian Klinger

et Sabine Drexler

Sénateurs du
Haut Rhin

Le sénateur Christian Klinger portrait
Christian Klinger, Sénateur du Haut-Rhin (LR), est intervenu cette semaine au Sénat afin d’interpeller le Ministre de l’Intérieur sur les conditions d’exercice de la profession de garde champêtre.

Chargés d’assurer la police des campagnes et de rechercher les contraventions aux règlements et arrêtés de police municipale, les gardes champêtres demeurent les acteurs essentiels du maintien de l’ordre en zone rurale.

Or, à ce jour, les gardes-champêtres ne disposent toujours pas d’un décret définissant leurs uniformes et il en est de même pour la sérigraphie de leurs véhicules de service. Le statut ainsi que le déroulement de carrière ne sont toujours pas alignés sur celui de la police municipale et la formation initiale dispensée par la CNFPT n’a toujours pas été améliorée.

Dans ce contexte, par le biais d’une question écrite, il lui a notamment demandé les actions qu’il compte mettre en place afin d’améliorer et conforter le statut des gardes champêtre.

Après trois jours et nuits de présence au Sénat dans le cadre de l’adoption de la PPL « Sécurité globale », le sénateur haut-rhinois a d’ailleurs présenté et défendu un amendement permettant aux brigades vertes le dépistage de produits stupéfiants lors de contrôles routiers.

Christian Klinger a ainsi mis en avant le fonctionnement mutualisé des gardes champêtres dans le Haut-Rhin qui est une vraie réussite et une marque de fabrique alsacienne qui peut se dupliquer dans d’autres départements. Il faut noter que cet amendement a été adopté à l’unanimité.