Défense des sapeurs-pompiers volontaires : Christian Klinger et Sabine Drexler font feu de tout bois

Logo Sénat

Christian Klinger

et Sabine Drexler

Sénateurs du
Haut Rhin

Pompiers

Lors de l’examen de la proposition de loi dite MATRAS, les deux parlementaires ont défendu le modèle de sécurité civile haut-rhinois qui allie Centre de Première Intervention et Service Départemental.

Dans le Haut-Rhin, le volontariat regroupe 5289 citoyens librement engagés et 1300 jeunes qui se destinent à prendre la relève. Pour lesdeux élus, il s’agit aussi de défendre « une exception culturelle haut- rhinoise », car moins d’une dizaine de départements français disposent encore de tels centres de proximité.