Christian Klinger
et Sabine Drexler
Sénateurs du Haut-Rhin

PLF 2022 : Sabine Drexler présente son avis budgétaire sur le patrimoine

Logo Sénat

Christian Klinger

et Sabine Drexler

Sénateurs du
Haut Rhin

La sénatrice Sabine Drexler à son bureau

La protection du patrimoine est devenue, au cours des dernières années, un véritable enjeu de politique publique. Loin de continuer à considérer le patrimoine comme une contrainte, les collectivités territoriales se montrent de plus en plus préoccupées par son entretien et sa restauration pour développer le potentiel économique et touristique des territoires, améliorer le cadre de vie des Français et renforcer la cohésion sociale. Ces enjeux ont conduit Sabine Drexler, en tant que rapporteur pour avis de la Commission de la culture du Sénat, à souhaiter concentrer son analyse cette année sur les questions relatives à la protection du patrimoine. Tout en constatant l’attention accrue portée par l’État à la préservation du « petit patrimoine » au cours des dernières années, la parlementaire haut-rhinoise regrette que l’État n’accompagne pas davantage les collectivités territoriales et les propriétaires privés dans la conduite de leurs projets de restauration. Elle estime qu’il s’agirait d’un levier pour renforcer l’efficacité des crédits de l’État et améliorer l’état sanitaire du patrimoine. Sabine Drexler s’étonne que les grands chantiers financés par le plan de relance n’aient pas davantage donné lieu à des actions de promotion et de valorisation des métiers d’art, face à la crise des vocations qui menace la transmission des savoir‑faire dans ces métiers. Elle déplore enfin, que le projet de budget n’accorde aucun crédit en faveur de la transition énergétique du patrimoine bâti, quelques mois après l’adoption de la loi « Climat et Résilience », estimant que le ministère de la culture a un rôle primordial à jouer pour démontrer que la préservation du patrimoine s’inscrit dans une logique de développement durable.