Christian Klinger
et Sabine Drexler
Sénateurs du Haut-Rhin

Stocamine : vos deux sénateurs appellent à un déstockage total des déchets

Logo Sénat

Christian Klinger

et Sabine Drexler

Sénateurs du
Haut Rhin

Les sénateurs du haut-rhin avec le premier ministre Jean Castex

Sabine Drexler et Christian Klinger se sont fortement mobilisés depuis leur élection pour sensibiliser sur la nécessité d’un déstockage total des déchets industriels enfouis à Wittelsheim.

Sabine Drexler a interpellé la Ministre de la Transition écologique dans le cadre du débat sur les conclusions du rapport de la commission d’enquête sur les problèmes liés à la pollution des sols lors des débats « climat et résilience » et des questions orales. Après l’annonce du 18 janvier 2021 de confiner le site de Stocamine dans le Haut-Rhin, les Alsaciens demeurent inquiets.

Cette décision est un non-sens écologique et démocratique. C’est aussi le reniement des engagements de l’État, alors que le Gouvernement avait l’occasion de donner des gages européens de son intérêt pour les enjeux économiques et environnementaux et ce, quelques semaines avant de présenter devant le Parlement le projet de loi pour le climat.

Dans ce dossier, les pouvoirs publics ont préféré, pour des raisons financières, sacrifier la santé des populations et hypothéquer l’avenir de toute une région. Pour les Alsaciens, la seule logique qui vaille, c’est l’application stricte du principe de précaution en remontant le plus de déchets possible.

Les 50 millions d’euros annoncés concernent les sites pollués situés au-dessus de la nappe, mais pas le site de Stocamine, qui se révèle potentiellement beaucoup plus dangereux. Christian Klinger et Sabine Drexler se félicitent que la Cour d’appel administrative de Nancy reconnaisse l’incapacité de l’Etat et de son concessionnaire à garantir la sécurité technique et financière du site. Cette décision a mis un coup d’arrêt aux travaux de confinement. Ce jugement est une véritable occasion pour l’Etat de faire amende honorable et d’accepter enfin la main tendue par les Collectivités territoriales. L’Etat vient de déposer un recours contre cette décision. Pour autant, les deux parlementaires resteront mobilisés pour pouvoir aboutir à déstocker tout ce qui pourra l’être.